BI : l’essentiel de SAP BusinessObjects Cloud

TEMPLATE

SAP BusinessObjects Cloud : BI self service en mode SaaS, par Bruno Bosc, Responsable de l’entité Business Intelligence du Groupe PASàPAS – KPF, leader français de l’accompagnement SAP®.

Quels enjeux ?

À l’ère de la digitalisation, la data s’impose chaque jour davantage comme l’or noir du XXIème Siècle, avec à la clef des enjeux cruciaux de Business Intelligence (BI), de planification et d’analyse prédictive. Véritable énergie nouvelle renouvelable, la data, ce carburant devenu aujourd’hui incontournable, alimente le moteur de la performance des organisations. Alimentant les processus opérationnels et décisionnels, les flux de données issues de multiples sources doivent être collectés, hiérarchisés, analysés, partagés et mis en perspective avec les orientations stratégiques. Dans une récente étude1, 78 % des décideurs déclaraient ainsi que leurs décisions étaient pilotées par les données. Autre enseignement majeur de cette même enquête : l’importance de plus en plus prégnante du temps réel en matière de prise de décision, pour 62 % des répondants.
Dans un monde de plus en plus complexe et mouvant, sur des marchés caractérisés par une forte volatilité et une concurrence exacerbée, le pilotage de la performance (EPM – Enterprise Performance Management) requiert des outils d’exception combinant puissance, agilité et simplicité d’utilisation. C’est l’essence même de la réflexion conduite par SAP, concrétisée l’an dernier avec le lancement d’une nouvelle solution témoignant de la capacité d’innovation de l’Éditeur : SAP BusinessObjects Cloud.

Quelle réponse ?

En phase avec le grand principe d’unicité prôné par SAP, la nouvelle offre SAP BusinessObjects Cloud se positionne comme la solution unique de pilotage de la performance, grâce à sa couverture inédite de l’ensemble des besoins de prévisions (financières, commerciales, ou autres), de budgétisation et d’analyse.
Intégrée nativement à la plateforme technologique In-Memory SAP HANA Cloud Platform, la solution capitalise sur les performances de SAP BusinessObjects avérées de longue date, en offrant la plus large palette d’outils BI en mode SaaS (Software as a Service).

Pour les organisations ayant déjà mis en œuvre SAP S/4HANA, la question du choix de cette solution BI en mode Cloud va naturellement se poser. S’agissant des entreprises qui mûrissent encore leur réflexion quant à l’adoption de nouvel ERP de SAP, SAP BusinessObjects Cloud peut représenter un premier pas concret vers la technologie de nouvelle génération portée par l’Éditeur.
Dédiée aux entreprises de toutes tailles, SAP BusinessObjects Cloud est résolument orientée utilisateurs. La solution fédère dans un seul et même outil les fonctionnalités et cas d’usage pour offrir une BI self service en temps réel : une interface unique pour accéder aux données, visualiser, explorer, analyser, créer des indicateurs et des tableaux de bord, établir le reporting… et dernier point, mais non des moindres, partager les informations dans une logique de BI collaborative.

Quelles caractéristiques ?

La structure de SAP BusinessObjects Cloud repose sur un triptyque : un socle digital applicatif ; une couche de « core » fonctionnalités (ou fonctionnalités de base) ; des composants de fonctionnalités analytiques (briques fonctionnelles couvrant déjà l’ensemble des besoins pour la BI, la planification budgétaire et le prédictif).
Le socle de la solution rassemble les principales fonctionnalités : administration, monitoring, sécurité, connexions vers les sources de données et les modèles de visualisations.
Comme évoqué ci-dessus, les applications analytiques intègrent la partie BI, qui permet de créer son propre rapport ou « story », de manière très simple, intuitive et rapide ; réaliser un rapport issu d’un fichier Excel (csv) prend ainsi à peine quelques minutes. L’utilisateur a également la possibilité de créer son propre modèle de planification « à la volée », dans la même application. Last but not least, l’outil offre des fonctions statistiques poussées, qui restent toutefois très faciles à utiliser dans un cadre d’analyse prédictive.
Basé sur SAP BusinessObjects Cloud, le portail d’administration de nouvelle génération SAP Digital Boardroom fournit une vision à 360° des données en temps réel et des fonctions d’analyse ad hoc.
Aujourd’hui, l’Éditeur focalise ses efforts de développement sur l’intégration encore plus poussée de sa solution et notamment sur l’optimisation de la fluidité de connectivité multiplateformes (connexion en live aux données natives). En résumé, on peut parler d’une solution d’aujourd’hui qui prépare dès à présent demain en termes de gestion des données.

Quels usages ?

Allant bien au-delà de la sphère IT, SAP BusinessObjects Cloud mise sur sa simplicité, sur les avantages de la technologie In-Memory et sur l’étendue de ses fonctionnalités pour adresser les nouvelles attentes des métiers. Car c’est un fait : aujourd’hui, les métiers demandent de plus en plus à être acteurs de leurs outils informatiques. SAP BusinessObjects Cloud offre ainsi aux utilisateurs une vraie liberté – en fonction de leurs besoins spécifiques – pour créer « à façon » les contours de leur propre BI, la manager, la développer… Les métiers ont toute latitude pour faire vivre leur solution au quotidien et la faire évoluer dans la durée, en s’adaptant très vite au rythme des mutations accélérées de la BI. À titre d’exemple, l’utilisateur va être en mesure d’intégrer personnellement et rapidement de nouvelles notions dans un compte de résultat ou un bilan, en réponse à la demande de sa direction financière.

 

Quels avantages ?

En optant pour SAP BusinessObjects Cloud, les entreprises bénéficient d’une solution complète et intégrée, basée sur une interface unique. Souple et accessible facilement via un simple navigateur internet, la solution offre un haut niveau de disponibilité 24/24 grâce à la plateforme hébergée et maintenue par l’Éditeur.
Le mode SaaS est également avantageux en termes financiers, l’outil ne nécessitant pas d’investissement en termes d’architecture et de serveurs. La solution représente par conséquent une réponse pertinente aux problématiques CAPEX / OPEX.

 

Comment aborder l’implémentation ?

Au préalable, l’entreprise doit appréhender le projet dans une double approche IT & Métiers, en anticipant la conduite du changement pour renforcer l’adhésion des collaborateurs. Toujours en amont, il est essentiel de s’interroger sur la nature des besoins BI (opérationnels / décisionnels), en mettant ici l’accent sur la base de données – élément indissociable du projet – et sur une éventuelle stratégie de migration depuis un entrepôt de données SAP BW vers une base de données in-Memory SAP HANA.
Enfin, il convient d’anticiper le choix du mode de cloud : privé (plateforme dédiée à l’entreprise) ; public (plateforme mutualisée) ; voire modèle hybride (configuration mixte). Cette réflexion sur le type de portabilité doit intégrer un certain nombre de facteurs (degré de disponibilité, niveau de sécurisation en fonction de la criticité des données, politique de contrôle des informations…) à mettre en perspective avec l’enveloppe budgétaire allouée au projet.

 

1- Source : “Leaders 2020 The Next-Generation Executive: How Strong Leadership Pays off in the Digital Economy” – Oxford Economics, 2016

 

En savoir plus :
Bruno Bosc
contact@pasapaskpf.com
PASàPAS-KPF 
www.pasapaskpf.com

Fruit du rapprochement entre les expertises complémentaires de PASàPAS et de KPF Groupe, le Groupe PASàPAS – KPF s’impose comme le nouveau leader français de l’accompagnement 100 % SAP®, avec toujours le même engagement 100 % Humain dans ses relations collaborateurs / clients.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer