Pour une conversion vers SAP S/4HANA sans pépin

Conversion Factory S4HANA conversion

Comment passer tout en douceur au nouvel ERP de SAP, à coûts et délais maîtrisés ? De nombreuses entreprises se posent aujourd’hui la question, et appréhendent de se lancer. Pourtant la conversion est simple et peut même être porteuse d’opportunité pour votre entreprise.

 

Même s’il reste encore quelques années avant 2025 et la fin programmée de SAP ECC6, nombre d’entreprises redoutent quelque peu leur passage vers la nouvelle version de l’ERP de SAP, S/4HANA. Migrer vers un tout nouveau système d’informations peut en effet s’avérer une démarche longue, coûteuse et parfois « douloureuse » pour les métiers. 

Avoir recours à la « Conversion Factory » de PASàPAS permet de réaliser plus simplement et plus sereinement cette évolution. Cette solution industrialise la conversion de l’ancien ERP vers SAP S/4HANA, grâce à des processus reproductibles. Résultat : le projet est mené dans des délais plus courts, à coûts mieux maîtrisés et impacte moins les métiers. « Lorsqu’une entreprise engage une transformation de type « Greenfield », il lui faut ensuite tout reconstruire sur son système d’informations et refondre ses process. Au final, cela peut demander une charge de travail 25 fois plus importante qu’une conversion. En termes de conduite du changement, c’est forcément beaucoup plus lourd, car les métiers sont davantage sollicités », explique Loïc Montignac, Chef de projet SAP chez PASàPAS. 

 

Conversion Factory SAP S/4HANA

 

Définir la bonne trajectoire de conversion… et la mener à bien

Dans le monde entier, PASàPAS est l’un des 20 seuls intégrateurs qualifiés par SAP pour conduire la « Conversion Factory ». Cette solution est structurée autour de deux packages, soit deux grandes phases offrant un maximum de visibilité à l’entreprise, qui peut ainsi mieux se projeter. « Le client va être guidé de bout en bout du process. Dans un premier temps, il s’agit d’analyser avec lui sa trajectoire de migration vers SAP S/4HANA, puis définir la feuille de route qui lui permettra de mener son projet dans le bon tempo, en fonction de ses perspectives de développement ou de la disponibilité de ses métiers. Viendra ensuite la phase de conversion proprement dite, qui comprend les conversions techniques et fonctionnelles, puis la mise en production. En elle-même, la Conversion Factory va durer 3 à 6 mois. »  

Autre avantage de la Conversion Factory, elle permet de passer vers SAP S/4HANA en capitalisant sur l’existant et les investissements réalisés sur le précédent ERP. « A la différence d’un « Greenfield », l’entreprise va pouvoir conserver tout son historique de données et le valoriser. A l’heure du « Big data », ces données constituent une matière première vitale à sécuriser. SAP S/4HANA ne va pas seulement s’en servir pour surveiller ce qui s’est déroulé dans le passé, mais va aussi les exploiter pour en tirer des enseignements, mettre en lumière certains processus et points d’amélioration. » 

 

Un chemin partagé par 80 % des entreprises 

Reposant sur une approche standardisée, la conversion est en mesure de répondre aux attentes de 80 % des entreprises cherchant à évoluer vers SAP S/4HANA. Seules celles dont le business model a changé (de production à négoce par exemple), dont les données sont devenues incohérentes, impropres ou dont la configuration logicielle est incompatible, suivront d’autres chemins. « La Conversion Factory s’inscrit dans des processus normalisés. Elle s’adapte à un grand nombre d’entreprises, notamment industrielles. Pour peu que celles-ci soient dotées d’un ERP SAP, avec une faible ancienneté et peu de spécificités, il sera possible d’engager un processus d’exécution standard. La conversion pourra alors être conduite avec un minimum d’aléas, des temps d’interruption limités, et surtout sans trop avoir à solliciter les équipes métiers » conclut Loïc Montignac. 

 

Pour en savoir plus, RDV sur S4-ConversionFactory.com

PASàPAS www.pasapas.com

contact@pasapas.com