SAP News : Cloud, licences, bénéfices et objectifs

SAP France

Retrouvez les dernières actualités phares de l’éco-système dans la presse digitale.

• SAP : le cloud bientôt plus fort que les licences

En 2016, les revenus liés aux logiciels à la demande ont flambé de 30% à quasiment 3 milliards d’euros contre 4,9 milliards pour les licences. Depuis 2013, SAP l’assure, il a pris, et bien pris, le virage du Cloud. L’essentiel de ses revenus était toutefois encore alors généré par les ventes de licences et la maintenance. La transformation est néanmoins incontournable pour l’éditeur allemand. Ses dirigeants se sont d’ailleurs fixé un objectif ambitieux : réaliser en 2020 entre 70 et 75% du chiffre d’affaires grâce au Cloud. (…)

La suite sur ZDNet.fr

• Annuels SAP 2016 : Le cloud pèse toujours plus lourd dans les comptes

Alors que SAP a réalisé 22,07 Md€ de facturation en 2016, la zone EMEA reste son plus gros marché. L’adoption du cloud y est toutefois très en retrait par rapport à la zone Amériques. En 2016, SAP a vu ses facturations progresser de 6% et s’établir ainsi à 22,07 Md€. Comme l’an passé, cet exercice a été marqué par une montée en puissance des offres cloud. Les revenus tirés de leur commercialisation (vente et support) ont progressé de 30% l’an passé et frôlent les 3 Md€. De fait, ils représentent maintenant 13,6% des facturations globales de l’éditeur.(…)

Par Oscar Barthe, la suite sur www.distributique.com

 

• SAP: hausse de 18% du bénéfice net

Sur l’année écoulée, le bénéfice net du groupe, plus importante capitalisation boursière allemande, a progressé de 18% à 3,62 milliards d’euros, pour un chiffre d’affaires en hausse de 6% à 22,06 milliards d’euros (en normes IFRS). (…)

La suite sur Lefigaro.fr

 

• SAP : relève légèrement ses objectifs 2017

Belle fin d’année 2016 pour SAP. Le géant allemand, qui s’éloigne des logiciels traditionnels pour se recentrer sur les services dématérialisés (“cloud”) a réalisé au quatrième trimestre un bénéfice net de 1,51 milliard d’euros (+18%) pour des revenus en hausse de 6% à 6,72 MdsE. Le résultat opérationnel augmente de 14% à 1,94 MdE. En normes non-IRFS, le profit opérationnel progresse de 4% à 2,37 MdsE, dans le bas de fourchette de prévisions des analystes. (…)

Par Jean-Baptiste André, la suite sur Boursier.com

Enregistrer