Intégrer de nouveaux collaborateurs à distance, c’est possible ? Retour d’expérience

Team Building. The group of colleagues stand in a circle folded their hands together on each other

Témoignage et retour d’expérience de Catherine Esmerian, Responsable Recrutement chez PASàPAS.

 

Dans la vie « normale », nous avions réussi à trouver notre rythme pour intégrer les nouveaux collaborateurs : depuis la préparation de leur arrivée, à leur jour d’arrivée, puis aux premiers mois de leur vie chez PASàPAS.

« C’est une période importante, nous l’avons même inscrite dans notre charte Human First comme un engagement que nous prenons envers les collaborateurs. Nous savons que les premiers jours et plus largement les premiers mois dans une entreprise sont déterminants, c’est là que se joue l’engagement des collaborateurs » commente Jésus Berecibar, Président de PASàPAS.

Livret d’accueil, parrain ou marraine, le petit dèj le 1er jour, le déjeuner avec l’équipe, les points réguliers, la présence des collègues, la visite des locaux… Nous étions « rôdés », tout en étant à l’écoute pour améliorer cette étape grâce aux retours réguliers glanés auprès des nouveaux arrivants.

Récemment, nous avions mis en place une semaine d’intégration : une semaine complète pendant laquelle les nouveaux collaborateurs rencontrent une dizaine de personnes : les fondateurs, les responsables d’activités, le Directeur Général, etc. C’est l’occasion de partager avec les nouveaux l’ADN de PASàPAS, et plus opérationnellement, la façon de travailler et les offres de la société.

Nous nous apprêtions donc à intégrer Rabab, Alexandre et Guillaume avec un programme concocté aux petits oignons !

 

Mais arrive la crise que nous vivons tous et qui nous oblige à travailler à distance. Dès lors, comment accueillir et intégrer un nouveau collaborateur ? Adieu le partage des croissants autour d’un café…

 

Nous devions faire face à plusieurs difficultés : les nouveaux arrivants sont-ils familiers avec le télétravail ? Possèdent-ils les outils (au-delà de ceux que nous leur avons fournis) pour travailler à distance ? Ont-ils une configuration dans leur vie personnelle qui leur permet ce type de travail ? Et au-delà de ces aspects : comment créer du lien sans les fameuses discussions informelles à la machine à café, qui se révèlent être des façons de se connecter les uns aux autres et de constituer une équipe.

 

Nous avons décidé de maintenir cette semaine d’intégration avec exactement le même programme.

C’était un défi pour les nouveaux, mais aussi pour les intervenants : c’est tellement plus simple de faire passer ses messages en face à face, avec une gestuelle, des regards, un dialogue !

La semaine se termine et le bilan est plutôt positif :

« J’ai été ravi des rencontres durant cette semaine (…). Le fait d’appuyer sur la disponibilité de chacun afin de nous aider au mieux dans notre intégration au sein de l’Entreprise. En un mot TOP! » Alexandre.

« Très instructive ! Cette semaine nous permet d’être accompagnés durant les premiers jours chez PASàPAS, d’apprendre à mieux connaitre l’entreprise, son histoire, sa vision et son positionnement actuel dans le marché. (…) Merci beaucoup pour cet accueil 🙂 » Rabab.

 

Ce que je retiens dans ce type de situation ce serait : être présents, très présents, encore plus présents que d’habitude. Toute l’équipe recrutement s’est mobilisée, pour les accompagner tout au long de ces journées un peu particulières, il y avait toujours une de nous connectée avec eux avant, pendant et après les présentations.

Nous avons pris nos cafés « virtuels » ensemble, bref, nous avons essayé de créer cette connexion des premiers jours… à distance !

 

Merci à Rabab, Alexandre et Guillaume de leur écoute active et de leurs messages positifs, merci de leur confiance, merci aux intervenants de cette semaine qui ont su donner vie, à travers l’écran, à leurs métiers.

Avec du recul, j’aime penser que cette semaine d’intégration nous aura sans doute fait grandir, et qui sait, elle aura peut-être tissé entre nous et nos nouveaux collègues un début de relation très spécifique puisque c’est une forme d’histoire commune bien spéciale que nous avons pu vivre là.

 

PASàPAS www.pasapas.com

contact@pasapas.com