La formation, outil stratégique des entreprises agiles

Students at seminar

L’agilité en entreprise est un enjeu stratégique pour s’adapter aux évolutions du marché. Pour être souple, l’organisation doit s’appuyer sur des hommes en mesure de s’adapter, d’évoluer et de vivre les changements positivement. La formation professionnelle est un outil qui permet aux organisations d’ajuster les compétences – tant humaines que techniques – dont elles vont avoir besoin pour s’adapter aux mutations du marché. Pour autant, il existe de grandes disparités dans l’accès à la formation des salariés, en fonction de la taille de leur entreprise ou de leur secteur d’activité… Dès lors, quels sont les bénéfices réels d’une politique de formation pour l’entreprise ?

 

Développer la performance de l’entreprise

Les avantages pour les entreprises de proposer des programmes de formation à leurs collaborateurs sont véritables. En travaillant à la fois sur les compétences techniques et les compétences de savoir-être, la formation est à la base de l’amélioration des performances.

 

Elle permet :

  • d’améliorer les relations de travail en développant les qualités relationnelles et comportementales des salariés et donc un meilleur sens de la communication et de la collaboration; ainsi qu’une plus grande autonomie des équipes ;
  • de maintenir les salariés à la pointe des évolutions de leur marché : connaissance des nouveaux modes de production, des nouvelles technologies, des mutations de l’environnement, de la réglementation…  ;
  • de fludifier le fonctionnement de l’organisation dans son ensemble, en favorisant la compréhension globale des enjeux de l’entreprise et de son marché par les collaborateurs…

Elle constitue donc un véritable investissement pour améliorer les performances.

 

Recruter et fidéliser les bons profils

En proposant des formations à ses salariés, l’employeur s’assure également que ces derniers se sentent soutenus et épaulés dans leur carrière. C’est un moyen pour l’entreprise de se montrer ouverte et humainement proche de ses employés.

Maintenir l’employabilité de ses collaborateurs à travers des actions de formation est également un argument pour les fidéliser. La formation professionnelle continue peut éviter aux petites entreprises des recrutements parfois très coûteux en donnant les moyens aux employés déjà présents de monter en compétences. Les candidats au recrutement seront également plus attirés par une entreprise qui propose des réels plans de formation.

 

Ajuster les compétences aux emplois futurs

Si à court et moyen terme, une bonne politique de formation permet d’améliorer les performances et acquérir les compétences manquantes, à long terme, elle permet de préparer l’entreprise pour le futur. C’est pourquoi, la formation doit être en lien avec la gestion prévisionnelle des emplois et compétences. La comparaison des compétences actuelles des salariés et des aptitudes nécessaires à l’exercice des métiers dans le futur va permettre d’identifier les axes de formation.

 

A ce titre, le responsable formation, tout comme les managers, jouent un rôle primordial dans l’entreprise :

  • pour recueillir les demandes de formation, les analyser et étudier la faisabilité du projet ;
  • mettre en place un programme de formation cohérent avec la stratégie de l’entreprise.

 

L’employeur a intérêt à rendre les salariés acteurs de leur projet professionnel : ils doivent pouvoir eux-mêmes identifier les besoins à combler pour rester à la hauteur des exigences du marché. La digitalisation des supports de formation et le développement du e-learning facilite nettement l’autonomie des collaborateurs dans leur parcours de formation.

 

S’inscrire dans une démarche de progrès

Les formations menées au sein des entreprises représentent un réel investissement pour l’employeur : elles s’adressent à des travailleurs actifs et empiètent sur le temps de travail. Cela leur donne des exigences de rentabilité : la formation doit être un moyen d’accroître les performances. Et des exigences de retour sur investissement : le salarié formé doit mettre à profit ses nouvelles compétences au service de l’entreprise.

L’entreprise sait que grâce à une formation adaptée, les salariés gagnent en expertise et en productivité mais également en bien-être dans l’entreprise. Les entreprises qui mettent en avant l’accès à la formation continue sont attractives à l’embauche, limitent le turn over et se garantissent la fidélisation de leurs salariés.

 

Chez PASàPAS, nous souscrivons pleinement à cette vision. Chaque collaborateur bénéficie en moyenne de 12 jours de formation/an. 15% de nos consultants ont validé une certification SAP en 2018. Nos collaborateurs sont autonomes dans les formations qu’ils souhaitent suivre, mais ont l’obligation de rendre ce qu’ils ont appris en partageant avec leurs équipes les connaissances acquises. Car nous croyons que la gestion des talents individuels doit servir la performance collective.

 

PASàPAS www.pasapas.com

contact@pasapas.com