La marque employeur, un simple effet com’ ?

Close-up image of young blonde girl texting with smartphone

La marque employeur est un sujet devenu à la mode. Elle fait référence à l’attractivité de l’entreprise sur le marché de l’emploi. Dans certains secteurs, les difficultés de recrutement sont bien réelles. Celles-ci poussent les entreprises à faire valoir leurs points forts pour se démarquer et attirer les talents.

Travailler sa marque employeur, est-ce une simple démarche de communication pour attirer des générations jeunes et dynamiques ? Ou est-ce avant tout une stratégie qui vise à replacer les salariés au cœur de la valeur de l’entreprise ?

 

A quoi correspond la marque employeur ?

Elles ne le savent peut-être pas, mais toutes les entreprises ont déjà une marque employeur, plus ou moins visible, plus ou moins connue…  La démarche de marque employeur ne consiste pas à s’inventer une nouvelle marque, mais à développer celle qui existe déjà. Elle ne correspond pas non plus à une deuxième marque qu’il faudrait travailler, au côté de la marque commerciale.

La marque employeur renvoie à l’attractivité de l’entreprise sur le marché de l’emploi. Elle joue un rôle d’attirance et d’engagement auprès des candidats et salariés. Un objectif assez similaire à celui qu’exerce la marque commerciale sur les consommateurs. Elle correspond donc à une certaine facette de la marque corporate, celle qui comprend l’identité de l’entreprise, sa culture, ses valeurs, son mode de fonctionnement…

En cela, elle n’est que le reflet d’une réalité interne, afin de donner une image authentique et transparente de ce qu’est l’entreprise en tant qu’employeur.

 

Pourquoi la marque employeur est devenue un concept important ?

Les enjeux de recrutement sont devenus stratégiques pour les entreprises. Recruter les bons talents, ceux qui sont en adéquation avec les valeurs de l’entreprise, est le seul moyen d’assurer le développement pérenne de son activité.

Pour certaines entreprises, la marque employeur est devenue la panacée pour répondre à ses difficultés de recrutement. Les secteurs de l’informatique et des nouvelles technologiques par exemple connaissent des taux de turn-over élevés. Les PME ont du mal à attirer des talents, subissant la concurrence des grands groupes… Tout le monde se met alors à penser à sa marque employeur. Mais trop souvent, la démarche n’est vu que comme un coup de com’, sans remettre en question ses pratiques en matière de ressources humaines.

Or avoir des salariés fidèles et engagés demandent de savoir bien les choisir et d’avoir un vrai projet à leur proposer.

 

Quelle place pour la marque employeur dans l’entreprise ?

La réflexion autour de la marque employeur, loin d’être un sujet RH et encore moins de communication, concerne d’abord et avant tout la direction générale pour plusieurs raisons :

  • Elle traduit une ambition humaine ; ses enjeux sont au service de la stratégie business de l’entreprise. Elle doit s’inscrire dans la vision d’entreprise.
  • Elle témoigne d’une volonté de transparence et demande un changement de posture dans la façon dont les salariés sont considérés dans l’entreprise.  Il s’agit d’entrer dans une relation de confiance, dès les premiers contacts avec les candidats et de donner du sens à leur engagement dans le projet d’entreprise.
  • Elle nécessite une démarche structurée qui organise un certain nombre d’actions en cohérence avec la stratégie globale de l’entreprise.
  • Elle doit intégrer des composantes tant internes à l’entreprise qu’externes. Les cibles de la marque employeur sont les candidats potentiels au même titre que les collaborateurs de l’entreprise. À travers la marque employeur, il s’agit de formuler une « promesse employeur » cohérente et unifiée, afin de favoriser l’engagement, la fidélité et l’attractivité.

 

Quelles entreprises sont concernées ?

La marque employeur n’est pas un concept réservé aux grandes entreprises, mais concerne toutes les entreprises ! Comme tout grand groupe, une PME a une identité et une réputation employeur. L’enjeu peut être d’autant plus stratégique, si la marque Corporate n’est pas suffisamment forte pour être une force d’attraction en soi.

Même dans le cas où l’entreprise n’a pas de besoins de recrutement, elle doit se préoccuper de sa marque employeur.  Il lui faut s’assurer que les équipes se sentent bien dans l’entreprise et qu’elles en véhiculent une image positive à l’extérieur.

 

Chez PASàPAS, nous aussi, nous communiquons sur notre marque employeur. Avant tout parce que nous souhaitons faire valoir nos convictions fortes sur la place de l’humain dans notre entreprise. « Human First » est à la fois notre slogan et une réalité : 97% de nos salariés sont fiers de travailler chez nous. C’est pourquoi, il est essentiel pour nous de recruter des personnes qui partagent nos valeurs et notre sens du travail.

PASàPAS www.pasapas.com

contact@pasapas.com