Le management participatif ? Un pari payant dans le monde SAP !

Great Place To Work 2014

PASàPAS, 1er Centre de Support SAP français, déjà présent à la seconde place dans le palmarès français des entreprises où il fait bon travailler, décroche cette fois une place dans le palmarès Europe. Il s’agit de la seule PME française présente dans le classement Europe. 

Cette reconnaissance vient couronner la culture d’entreprise de PASàPAS fondée sur le bien-être de ses collaborateurs, l’exemplarité et le partage. Le management participatif ? Un pari payant dans le monde SAP !

 

Classement Great Place to Work Europe 2014

GPTW europe 2014

 

 

 

 

 

 

 

Délocaliser les métiers de services c’est condamner à court terme une des dernières filières génératrice d’emploi et de valeur

Président fondateur de PASàPAS, 1er Centre de Support SAP en France
Président fondateur de PASàPAS, 1er Centre de Support SAP en France

Alors que la délocalisation est souvent de mise en France aujourd’hui, dans l’industrie mais aussi dans le secteur IT, PASàPAS a choisi le « Made in France » et ça marche…. « Nous avons fait le choix d’être et de rester 100% locaux » précise Jésus Berecibar, co-fondateur et dirigeant de PASàPAS. « Dans un métier de service comme le nôtre, le support Clients SAP®, de nombreux prestataires choisissent de délocaliser pour des raisons de « toujours plus de rentabilité ». Cette course à la rentabilité effrénée va à l’encontre des valeurs d’exemplarité et de responsabilité prônées par PASàPAS » poursuit Jésus Berecibar. De plus, pour assurer une prestation à forte valeur ajoutée, la profitabilité ne doit pas être l’indicateur dominant et « pour nous, avoir une équipe en France, est la seule façon d’assurer à nos clients un accès facile et culturellement compatible aux experts SAP® et ce, dès le premier niveau de support ». Il ne s’agit pas là de sanctionner le profit mais de le rendre « responsable » en lui imposant des valeurs. Ainsi la Valeur générée est remise au service de la Société. Chez PASàPAS, tous les ans, 23% de la marge opérationnelle sont reversés aux salariés.

 

Le « bien être », une tarte à la crème ?

« Dans une entreprise de service comme la nôtre, où la relation client est l’un des vecteurs clés de développement, le bien être associé à l’implication des collaborateurs est primordial pour offrir à nos clients à la fois la stabilité des équipes, leur motivation et leur réactivité permanente. » explique Jésus Berecibar. Dès le départ, les fondateurs ont souhaité créer une entreprise d’associés : 42% du capital de l’entreprise appartiennent aux salariés, et chaque année, les collaborateurs justifiant de 18 mois d’ancienneté peuvent prendre part au capital. Un collaborateur partie prenante dans les décisions de l’entreprise, responsabilisé et autonome est un collaborateur plus performant capable de s’investir davantage dans son rôle dans l’entreprise et dans sa relation aux clients. « Le bien être des collaborateurs et leur niveau d’implication au sein de l’entreprise nous permet d’offrir à nos clients une stabilité de l’équipe donc une meilleure connaissance et prise en main de leur système SAP et ce, dans la durée». Alors même que le turn-over des équipes dans la plupart des sociétés de services se situe entre 20% et 30%, chez PASàPAS, le turn-over est proche de zéro depuis la création de l’entreprise en 2007.

 

« La promesse de ne pas délocaliser associée au bien être prouvé des collaborateurs sont des facteurs porteurs à long terme. 95% de nos clients reconduisent leurs contrats, car ils sont assurés de disposer de la même équipe qui connaît parfaitement leurs problématiques et leur contexte technique, et qui peut ainsi répondre très rapidement et au final à moindre coût à chacun de leurs besoins. »

 

 

> Le management participatif ? Un pari payant dans le monde SAP !