Le télétravail : une vertu pour l’entreprise

Home office employee

Le télétravail permet aux salariés d’exercer leur activité en dehors des locaux de l’entreprise qui les embauche. Cette façon de travailler que le contexte sanitaire actuel nous amène tous à expérimenter, n’est pourtant pas nouvelle.

 

Le télétravail concerne près de 30% des salariés du privé (étude Malakoff Médéric-Humanis mars 2020). Un mode de collaboration en progression, mais que les entreprises ne proposent pas encore systématiquement à l’embauche. Quels sont les bénéfices du télétravail pour les entreprises et les salariés ? En quoi il peut représenter un outil de performance et de motivation ?

 

À l’ère du digital, les progrès de la technologie permettent aux collaborateurs de partager des fichiers, de communiquer avec leurs collègues ou de se réunir virtuellement sans avoir à sortir de chez eux ! Les salariés n’ont plus besoin d’être physiquement au bureau pour être productifs. Cette flexibilité dans le travail comporte de nombreux avantages pour les salariés, comme pour les entreprises. 82% des salariés en télétravail sont satisfaits de cette organisation (étude Malakoff Médéric-Humanis de mars 2020). Essayons d’en comprendre les ressorts.

 

Le management gagne en simplicité et efficacité

Le télétravail est le plus souvent vu par les salariés comme un moyen de trouver un meilleur équilibre vie professionnelle / vie personnelle : plus de temps passé avec ses proches, plus de souplesse dans ses horaires, la possibilité de mener de front plusieurs activités. Cette organisation, quand elle est accordée à un collaborateur, est perçue comme une réelle reconnaissance de ses besoins en tant qu’individu. 

Pour l’entreprise, un salarié plus épanoui est aussi un salarié plus facile à manager ! D’autant que le salarié qui travaille à domicile fait preuve d’une grande autonomie : organisation, sens des priorités, gestion du temps… Le management de ces personnes est plus simple et plus efficace.

En acceptant les demandes de télétravail de ses collaborateurs, l’entreprise se dote d’un climat social globalement plus détendu, avec des équipes heureuses et motivées qui font preuve de reconnaissance.

 

Les collaborateurs se montrent plus engagés et plus fidèles

Le télétravail est un vrai atout pour inciter les salariés à « réfléchir autrement » et à être plus innovants. Le fait de leur proposer des modalités de travail flexible améliore leur bien-être physique et mental. Les collaborateurs en télétravail sont souvent plus équilibrés, moins stressés, et donc moins sujets aux risques d’épuisement et de surmenage. Ils sont donc en mesure de donner le meilleur d’eux-mêmes au quotidien et sont plus enclins à s’engager pour l’entreprise.

Proposer des modalités de travail flexible peut constituer un avantage pour recruter des candidats talentueux. C’est même devenu la norme pour la génération Y  – les « millenials » – qui n’envisage pas de s’engager dans une entreprise sans cette possibilité !

 

L’entreprise peut optimiser son organisation et ses coûts

Autre bénéfice pour l’entreprise : le télétravail représente une réduction de ses frais de fonctionnement (électricité, chauffage, matériel…), et surtout des dépenses liées à l’immobilier. Les entreprises qui mettent en place ce mode de travail peuvent réduire le nombre de bureaux, ou augmenter leurs effectifs sans devoir agrandir leurs locaux. Autre intérêt : la réduction du temps passé dans les transports par les salariés. Ce temps gagné devient du temps productif pour l’employé.

Plus globalement, la mise en place du télétravail est une occasion de revoir l’organisation globale du travail dans l’entreprise : réduire la longueur des réunions ou limiter les temps improductifs au cours de la journée.

 

Un dispositif à préparer, évaluer et réajuster régulièrement

Si la grande majorité des télétravailleurs sont satisfaits de ce mode de travail, le risque d’isolement et de perte de l’esprit d’équipe est réel. Les entreprises doivent veiller à ce que le télétravail soit mis en place selon des modalités clairement établies et en phase avec les attentes des salariés.

 

Le projet devra donc être conçu en concertation avec les équipes et la direction et répondre aux questions suivantes :

  • Quel rythme de télétravail proposer ?
  • Qui peut en bénéficier, et sur quels critères de sélection ?
  • Quels outils mettre en place pour favoriser le travail à distance et collaboratif ?
  • Comment sera assurée la sécurité des données ?
  • Comment suivre l’activité des personnes à distance ?

L’entreprise devra également faire un point de situation à échéance régulière pour évaluer le niveau de satisfaction des salariés et des managers et réajuster le dispositif si nécessaire.

 

Chez PASàPAS, le télétravail fait partie de notre ADN dès l’origine : nous proposons cette flexibilité à chacun de nos collaborateurs dès leur embauche. Tout simplement, parce que cela rend nos salariés heureux de venir au travail et que cela institue entre nous une réelle relation de confiance. Nous avons choisi de mettre l’équilibre vie personnelle et vie professionnelle comme un des engagements forts de notre charte « Human First ». Nous nous en félicitons chaque jour en voyant nos équipes toujours plus impliquées dans la performance de leur entreprise.

 

PASàPAS www.pasapas.com

contact@pasapas.com