Lancement de la charte Human First : les 5 engagements de PASàPAS !

Charte Human First engagements

PASàPAS lance la charte HUMAN FIRST, à travers une série de 5 vidéos. Cette série un peu décoiffante présente les engagements de l’entreprise vis-à-vis de ses salariés sur 5 thématiques différentes. Jesus Berecibar, Président et co-fondateur de PASàPAS nous explique le sens de ces 5 engagements. Mais au-delà des mots…, des preuves à l’appui !

 

  • Il y a quelques mois, PASàPAS communiquait sur le lancement de son nouveau logo PASàPAS Human First. Quel est votre premier bilan ?
Jesus Berecibar, Président et co-fondateur de PASàPAS

Le bilan est très positif. Nous tirons tous une grande fierté de ce nouveau logo qui intègre une pastille ronde « Human First » au côté de notre marque PASàPAS. Au démarrage, il a largement interpellé notre entourage, en particulier ceux qui ne nous connaissaient pas. Preuve qu’il a été remarqué par la profession !

Je dirais même que le logo a bien marqué les esprits car au bout de 8 mois seulement, nous sommes déjà identifiés par la pastille « Human First » seule. 

 

Mais le logo en soi ne change pas notre ADN, ni notre façon d’être. Il ne fait que nous « obliger » un peu plus à mettre l’humain au centre de tout, ce que nous faisons déjà depuis longtemps ! L’avoir écrit nous engage simplement à donner notre maximum chaque jour pour être une entreprise bienveillante.

 

  • Pour quelles raisons alors avoir lancé une « charte Human First » ? Qu’est-ce que cela vous apporte de plus ?

Cette charte nous permet d’aller plus loin encore et de montrer que ce ne sont pas que des mots ! Nous souhaitons à travers cette charte nous engager vis-à-vis de nos collaborateurs et de nos clients et prouver que nous respectons ces engagements.

C’est pourquoi chacune des vidéos apporte des éléments chiffrés et précis sur ce que nous faisons réellement en vue d’être Human First. Cela permet de mettre un cadre à cette notion qui autrement peut paraitre un peu floue ou fourre-tout !

Je pense sincèrement que nous avons été les premiers dans le monde informatique à parler d’humain dans l’entreprise. Nous avons été les seuls pendant un certain temps. Aujourd’hui, beaucoup de monde se met à faire comme nous, mais personne ne pourra ÊTRE comme nous !

Notre approche du management ou la façon dont nous considérons nos clients est bien spécifique ; cette approche est inscrite au cœur de l’ADN de PASàPAS et elle est devenue notre marque de fabrique. L’esprit d’équipe n’a pas changé depuis le début de l’aventure. 10, 50, 200, 450 salariés…  Nous avons grandi mais nous restons plus que jamais fidèles à nos valeurs. 

Je me réjouis d’être source d’inspiration pour les autres, mais je suis agacé quand nos concurrents disent des choses qu’ils ne font pas…  C’est pourquoi, cette charte vise à annoncer des engagements précis. Mais plus que les dire, à en apporter des preuves !!

 

  • Pouvez-vous nous présenter rapidement quels sont ces engagements ?

L’engagement #1 est associer et partager. Associer au capital de l’entreprise, et également au succès et à la vie de l’entreprise. Depuis le 1er jour de PASàPAS, 43% de l’entreprise est portée par ses salariés.

Partager signifie partager de l’argent, des compétences, du bon temps … 25% des bénéfices sont partagés aux salariés. De même, quand un salarié est formé sur un sujet, il doit le restituer aux autres.

Partager c’est aussi partager des moments de vie, de fête. La convivialité est essentielle chez nous ! Elle est dans nos gênes ! Deux fois par an, nous organisons un Smile On, une soirée festive qui réunit tout l’écosystème SAP, mais également nos concurrents, nos amis proches…  Nous avons acquis une telle notoriété avec cet événement que l’USF nous a confié l’organisation de leur soirée annuelle…

 

L’engagement #2 est intégrer et accompagner. Intégrer revient à prendre en compte les spécificités de chacun pour créer in fine une symbiose entre nous tous. Chez PASàPAS, la différence est perçue positivement et nous recrutons des personnes aux profils et aux qualités très divers. L’intégration est donc clé pour amener chaque nouveau collaborateur à adhérer aux valeurs PASàPAS !

J’ai l’habitude de dire que nous prenons chaque personne par la main, pour l’accompagner tout au long de son parcours chez nous et la faire grandir. Lors de son intégration initiale, appelée période de « on-boarding », le nouvel arrivant suit un parcours de 10 ateliers différents destinés à vérifier qu’il se sent bien chez nous. Je m’attache à accueillir personnellement chaque nouveau collaborateur au travers d’un déjeuner ou d’un diner en tête à tête, sur son lieu de travail. J’y consacre une partie importante de mon temps, mais cela fait partie de mes engagements ! Je continue de sillonner toute la France pour aller à la rencontre des équipes et passer du temps avec les nouveaux; depuis le début de l’année j’ai participé à plus de 40 déjeuners d’intégration ! Il m’en reste une vingtaine à planifier jusqu’à la fin de l’année…

Ensuite, tout au long de sa vie chez nous, le collaborateur bénéficie d’un plan de formation et d’un suivi de carrière décidé avec son Team Leader en interaction permanente avec l’une de nos responsables RH ; elle est dédiée à la partie Opérationnelle des Ressources Humaines et prend en charge notamment le volet « Gestion prévisionnelle des emplois et compétences (GPEC) ».

 

L’engagement #3 est respecter et responsabiliser. Chez PASàPAS, nous recrutons des personnes responsables qui ont envie de mener à bien leur mission jusqu’au bout. Ceci n’est possible que si en même temps on donne le droit à l’erreur. C’est le cas chez nous : pour faire grandir les collaborateurs, nous les autorisons à se tromper !

Le respect est probablement le mot le plus important chez nous. Respect de la parole donnée ; respect de l’autre quelle que soit sa place dans l’entreprise. La position hiérarchique ne donne en aucun cas le droit de ne pas s’adresser normalement aux autres. Ceci tout simplement parce que nous sommes des humains avant tout !

Pour toutes ces raisons, chez nous le taux de démission est assez faible. Nous respectons l’équilibre vie professionnelle et vie privée. Ceux qui préfèrent travailler en home office peuvent le faire. Nous essayons dans la mesure du possible de respecter les choix personnels.

 

L’engagement #4 est remercier et créer la cohésion. Tous les mois, nous nous réunissons pour un événement interne appelé « Restons connectés ». Pour ceux qui ne peuvent y assister, nous avons pris l’habitude de filmer la réunion au cours de laquelle la Direction rend des comptes, parle de la vie de l’entreprise, répond aux questions.

Aujourd’hui, l’entreprise est éclatée en 7 agences sur tout le territoire français : Lille, Bernay, Nantes, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Paris. Par conséquent, tous les deux mois, le Comité Exécutif est délocalisé dans l’une des agences, afin d’aller à la rencontre des salariés.

L’esprit de fête est très présent chez nous : à travers les Smile On, deux fois par an, et également tous les événements spontanés organisés au pied levé, dès qu’un salarié en a l’envie, pour célébrer un anniversaire, une certification, une réussite …

La cohésion se vit également par l’implication de PASàPAS dans des associations caritatives. Cette année, nous aidons Emmaüs Défi sur le projet RADIS (Restauration à Double Impact Social) et finançons jusqu’à 10 000 repas, soit un montant de 28 000 €.  Le sens de cette action ? Tout simplement, il est de notre responsabilité d’aider les gens qui n’ont pas eu la même chance que nous au départ.

 

L’engagement #5 est donner du sens et montrer l’exemple. Notre style de management est profondément humain. Les managers et la direction sont les premiers à devoir montrer l’exemple et créer une solidarité entre les équipes. Nous ne sommes pas concurrents les uns des autres et travaillons dans la transparence, l’échange, le respect, l’écoute…

C’est ce qui est ressorti du projet d’entreprise K9 auquel toute l’entreprise a contribué et qui a permis de définir notre feuille de route pour les années à venir. Donner du sens pour un collaborateur, c’est participer à la réflexion sur l’avenir de l’entreprise et en devenir une pièce maitresse, tout en étant en cordée avec les autres…

Pour que cet esprit se vive à tous les étages de l’entreprise, les managers unifient leurs pratiques lors de séances de formation et coaching, pendant une journée une fois par mois. 

 

  • A qui la charte est-elle destinée : avant tout l’interne ou l’externe ? Comment va-t-elle être diffusée ?

Cette charte « Human First » est destinée à nos collaborateurs et à nos clients. Vis-à-vis de l’interne, cette charte sera un sujet de fierté et un rappel de ce qu’ils savent déjà ! C’est une façon de formaliser ce que nous vivons au quotidien et d’être tous alignés sur des mêmes notions.  Être une entreprise Human First n’est pas la porte ouverte à tout, c’est une suite d’engagements concrets. Les écrire nous permet aussi de mieux les transmettre à ceux qui nous rejoignent.

Pour l’externe, c’est un moyen de montrer qu’on ne fait pas que dire, on prouve qu’on agit vraiment. Nos clients ressentent dans leur relation avec nos collaborateurs la marque de cette charte « Human First ».

Nous allons la diffuser sur les réseaux sociaux… Elle va s’accompagner de paroles de collaborateurs, d’articles de fond, de témoignages vidéos

 

PASàPAS www.pasapas.com

contact@pasapas.com